Ronsard (de) Pierre

Pierre de Ronsard (1524-1585)

Chronologie :

1524 : naissance le 11 septembre au Château de la Possonière, près de Couture-sur-Loir (Loir-et-Cher actuel), de Louis Ronsard, chevalier de François Ier, et Jeanne Chaudrier. 

1533 : entrée au collège de Navarre à Paris.

1537 : départ pour la Grande-Bretagne au service du toi Jacques V d'Ecosse, après le mariage de ce dernier avec Madeleine de France, fille du roi.

1539 : retour en France et entrée à l'Ecurie royale. Voyage en Flandre et encore en Ecosse dans les années qui suivent. Puis devient le secrétaire de Lazare de Baïf, pière d'Antoine qui deviendra membre de la Pléïade. Contracte une otite qui le laisse à moitié sourd.

1542 : entrée au Collège de Coqueret, sous l'égide du principal et professeur de grec Jean Dorat. Il y rencontre Joachim du Bellay avec qui il forme la Brigade. 

1549 : participation à l'élaboration de la Défense et illustration de la langue française de Du Bellay. 

1550 : publication de ses 4 premiers volumes d'Odes

1552 : publication du 5ème volume des Odes, avec Les Amours de Cassandre. Ses poèmes déclenchent d'abord les moqueries par leur forme et sujets, mais Marguerite de France, soeur du roi Henri II, qui rend célèbre son Mignonne, allons voir si la rose. Succès immédiat.

1556 : publications des Hymnes et de ses Amours de Marie. 

1562 : il s'engage dans les guerres de religion en en montrant les dégâts et la futilité avec son Discours des misères de ce temps. Il répond ainsi à ceux qui l'avaient attaqué pour sa défense du catholicisme.

1565 : publication de l'Abrégé de l'art poétique français

1572 : publication de La Franciade, sur demande du roi Charles IX. On remarque là que malgré les changements royaux, il reste le "poète des princes et le prince des poètes". Sa proximité avec la cour de France a eu des échos à l'étranger car même la reine Elisabeth Ière lui envoyait des présents.

1585 : décès le 28 décembre au Prieuré de Saint-Cosme (actuelle Indre-et-Loire) où il était prieur. Il s'était retiré de la cour à cause de ses problèmes de santé grandissants. 

Oeuvres principales :

Les Amours de Cassandre (1552)

Les Amours de Marie (1555)

La Franciade (1572)

Sonnets pour Hélène (1578)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site