Levi, Carlo

Carlo Levi (1902-1975)

Chronologie :

1902 :naissance, le 29 novembre, à Turin, d'un père médecin juif, Ercole Levi, et d'une mère fille de l'un des fondateurs du Parti des Travailleurs Italiens, Annetta Treves. 

1923 : premier séjour à Paris où il découvre les peintres fauves comme Modigliani et Soutine, dans lesquels il voit un moyen d'expression contre le fascisme. 

1924 : obtention du diplôme de médecine à Turin, mais il décide de se tourner vers la peinture et la politique. 

1929 : participation au mouvement anti-fasciste "Giustizia e Libertà", dans lequel il devient l'une des grandes figures dans la branche italienne. 

1935 : arrestation par le parti fasciste. Il est condamné au confino, l'exil surveillé, à Grassano puis à Aliano, en Basilicate. Cette expérience sera la source de son roman Le Christ s'est arrêté à Eboli

1936 : départ pour la France après la fin de son exil après avoir été libéré, où iol continue son activisme politique. 

1941 : retour en Italie. Il est arrêté à Florence. 

1943 : il rejoint le Partu d'Action groupe antifasciste. 

1945 : publication du Le Christ s'est arrêté à Eboli alors qu'il est à Florence, libéré. Il part ensuite s'intaller à Rome, où il continue son action contre le fascisme. La même année il rencontre Linuccia Saba, fille de l'écrivain Umberto Saba. Leur relation durera jusqu'à sa mort. 

1950s : publications de ses oeuvres majeures (voir ci-dessous).

1954 : il adhère à un groupe néoréaliste et participe à la Biennale de Venise où il présente ses tableaux. 

1963 : élection au Sénat en tant qu'indépendant du Parti communiste afin de donner une poids à ses enquêtes sociales sur la dégradation du paysage et contre l'immobilisme politique.

1968 : réelection au Sénat. 

1975 : décès, à Rome, le 4 janvier, d'une pneumonie. Il est inhumé à Aliano, en Basilicate. 

Oeuvres principales : 

Le Christ s'est arrêté à Eboli (Cristo si è fermato a Eboli) (1945)

La Peur de la liberté (Paura della libertà) (1946)

La Montre (L'Orologio) (1950)

Les Mots sont des pierres (Le Parole sono pietre) (1955)

Le Futur a un coeur antique (Il Futuro ha un cuore antico) (1956)

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site