Levi, Carlo

Carlo Levi (1902-1975)

Chronologie :

1902 :naissance, le 29 novembre, à Turin, d'un père médecin juif, Ercole Levi, et d'une mère fille de l'un des fondateurs du Parti des Travailleurs Italiens, Annetta Treves. 

1923 : premier séjour à Paris où il découvre les peintres fauves comme Modigliani et Soutine, dans lesquels il voit un moyen d'expression contre le fascisme. 

1924 : obtention du diplôme de médecine à Turin, mais il décide de se tourner vers la peinture et la politique. 

1929 : participation au mouvement anti-fasciste "Giustizia e Libertà", dans lequel il devient l'une des grandes figures dans la branche italienne. 

1935 : arrestation par le parti fasciste. Il est condamné au confino, l'exil surveillé, à Grassano puis à Aliano, en Basilicate. Cette expérience sera la source de son roman Le Christ s'est arrêté à Eboli

1936 : départ pour la France après la fin de son exil après avoir été libéré, où iol continue son activisme politique. 

1941 : retour en Italie. Il est arrêté à Florence. 

1943 : il rejoint le Partu d'Action groupe antifasciste. 

1945 : publication du Le Christ s'est arrêté à Eboli alors qu'il est à Florence, libéré. Il part ensuite s'intaller à Rome, où il continue son action contre le fascisme. La même année il rencontre Linuccia Saba, fille de l'écrivain Umberto Saba. Leur relation durera jusqu'à sa mort. 

1950s : publications de ses oeuvres majeures (voir ci-dessous).

1954 : il adhère à un groupe néoréaliste et participe à la Biennale de Venise où il présente ses tableaux. 

1963 : élection au Sénat en tant qu'indépendant du Parti communiste afin de donner une poids à ses enquêtes sociales sur la dégradation du paysage et contre l'immobilisme politique.

1968 : réelection au Sénat. 

1975 : décès, à Rome, le 4 janvier, d'une pneumonie. Il est inhumé à Aliano, en Basilicate. 

Oeuvres principales : 

Le Christ s'est arrêté à Eboli (Cristo si è fermato a Eboli) (1945)

La Peur de la liberté (Paura della libertà) (1946)

La Montre (L'Orologio) (1950)

Les Mots sont des pierres (Le Parole sono pietre) (1955)

Le Futur a un coeur antique (Il Futuro ha un cuore antico) (1956)

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site