Sciascia, Leonardo

Leonardo Sciascia (1921-1989)

Chronologie :

1921 : naissance, à Racalmuto, en Sicile, le 8 janvier. Son père est mineur et sa mère est femme au foyer.

1935 : départ pour Caltanissetta avec sa famille. Vitaliano Brancati, écrivain d'abord fasciné par Mussolini puis critique du fascisme, est l'un de ses professeurs. Il découvre la littérature française et la littérature américaine. 

1941 : obtention du diplôme d'enseignement.

1949 : retour à Racalmuto pour enseigner. 

1956 : publication des Paroisses de Regalpetra, son premier roman, dans lequel il décrit son expérience professionnelle. 

1957 : installation à Caltanissetta où il travaille comme employé du Ministère de l'Education. 

1961 : publication du Jour de la chouette, roman policier sur la mafia en Sicile. 

1963 : publication du Conseil d'Egypte, roman historique dans lequel des Siciliens, motivés par le bruit de la Révolution Française espèrent le changement dans une société figée. 

1964 : publication de la Mort de l'Inquisiteur, une enquête sur fond historique où un moine est puni de mort par l'Inquisition. 

1965 : publication d'une pièce, Le Député, qui met en avant les relations entre le governement italien et la mafia. 

1966 : publication à nouveau d'un roman policier, A chacun son dû

1967 : A chacun son dû est adapté au cinéma. Sciascia s'installe la même année à Palerme. 

1969 : début de son expérience journalistique au Corriere della Sera. Il publie aussi La Controverse liparitaine

1970 : décision de se consacrer exclusivement à l'écriture. 

1971 : publication du Contexte, sur l'Italie d'après 1968. Le roman est vivement critiqué par le gouvernement et par le milieu social-communiste. Il publie aussi Actes sur la mort de Raymond Roussel, un des ouvrages qui lui permet de critiquer la société de son temps à travers le récit de crimes. 

1975 : élection au conseil municipal de Palerme, sous les couleurs du Parti Communiste italien. Il démissionne en 1977 car le parti se rapproche trop de la Démocratie Chrétienne. 

1979 : publication de Candide, un rêve fait en Sicile, qui montre son intérêt pour la culture française. Cela est suivi en 1984 de Stendhal et la Sicile. La même année, il est élu député au Parlement sous les couleurs du Parti radical italien. Il travaille sur l'assassinat d'Aldo Moro pendant son mandat. 

1989 : décès à Palerme, le 20 novembre. Il est enterré dans sa ville de naissance.

Oeuvres principales

Pirandello et la Sicile (1953)

Les Paroisses de Regalpetra (1956)

Le Jour de la chouette (1961)

Le Contexte (1971)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site