Focalisation et point de vue

Question de point de vue.

Il existe trois types de points de vue ou focalisations. Il s'agit de la source de perception d'un texte narratif qui se définit majoritairement en fonction des informations données. Il se peut que les points de vue soient mélangés à l'intérieur d'une même oeuvre ? 

Le point de vue externe. Tout est vu de l'extérieur, comme une caméra. Les informations données par un narrateur extérieur au roman sont donc objectives et neutres. Le lecteur ne sait rien de plus que ce qui est vu. Le lecteur sait moins que les personnages. 

Le point de vue interne. Tout est vu de l'intérieur d'un personnage : par conséquent, on ne voit que ce qu'il voit et ne sait que ce qu'il ressent, et on en sait autant que le focalisateur. Il est notable par les verbes de perception. Le point de vue interne peut être à la 3ème personne. Il est à différencier des récits à la 1ère personne où le narrateur intervient dans le récit et peut se distancer du personnage. 

Le point de vue omniscient (focalisation zéro). Il s'agit du point de vue d'un narrateur qui sait absolument sur les personnages et les situations. La focalisation est totale et le lecteur en sait davantage que les personnages. 

 

Les différents types de narrateurs

Il existe aussi différents types de narrateurs, qui sont à différencier des points de vue. Chez Genette, on parle de diégèse pour parler du récit, de l'histoire racontée. On peut trouver plusieurs types de narrateurs dans un même récit. On distingue deux grands cas de narration :

Si le narrateur est présent ou non : 

Le narrateur extradiégétique : il est extérieur à la diégèse et s'adresse directement au lecteur. Il peut s'agir du point de vue omniscient. Ex : Homère narrateur (pas auteur !) qui raconte les aventures d'Ulysse est extradiégétique. 

Le narrateur intradiégétique : il est personnage de la diégèse et s'adresse à l'un des personnages du récit. Ex : Shéhérazade racontant ses histoires au Sultan des 1001 Nuits est une narratrice intradiégétique. 

S'il y a un personnage-narrateur : 

Le narrateur hétérodiégétique : Il fait partie de la diégèse, mais n'est pas personnage de son propre récit. Ex : Shéhérazade n'apparait pas dans les récits qu'elle raconte. 

Le narrateur homodiégétique : il est personnage fait partie de la diégèse et de son propre récit. Lorsque le narrateur est aussi personnage principal et héros de l'histoire qu'il raconte, on parle de narrateur autodiégétique. Ex : Ulysse est le héros des récits qu'il narre dans l'Odyssée

NB : Le niveau hétéro/homodiégétique fait partie de la métadiégèse car la diégèse en contient elle-même une autre. 

Un narrateur peut être extradiégétique et homodiégétique s'il n'est pas personnage mais s'il apostrophe le lecteur.

Dans l'autobiographie, le narrateur est autodiégétique et homodiégétique. 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×