Epique

On parle de registre épique lorsqu'on évoque généralement des faits héroïques. Il repose sur l'admiration du lecteur ou de l'auditeur devant ce qui est dit. Il utilise souvent le sublime pour donner une dimension mythique au texte, afin de dépasser la réalité humaine. Il est utilisé dans l'épopée, mais aussi en poésie (La Légende des siècles de Victor Hugo) ou parfois la prose.

Les termes employés dans le registre épique sont souvent ceux des combats et de l'Antiquité (l'épopée est le style noble à cette époque, comme le montrent l'Iliade, l'Odyssée ou l'Enéïde), les adverbes temporels valorisant le passés et l'action l'action, et les termes d’amplification pour grandir l'action.

Les phrases sont souvent complexes pour amplifier l'action de la même manière que les termes. La ponctuation est très employée pour montrer les sentiments du narrateur et pour faire réagir le lecteur (par l'exclamation entre autres). L'opposition et les parallèles permettent de souligner la vigueur des combats. 

Les figures employées sont majoritairement celles de l'amplification (énumération, anaphores, hyperboles,...) mais aussi les métaphores qui donnent l'impression de force et de violence.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×