Tragique

Le registre tragique est avant tout ce qui caractérise le genre théâtral de la tragédie, mais il est tout à fait trouvable dans les autres genres. Un texte tragique est supposé émouvoir le lecteur à cause de la situation des personnages. Ces derniers doivent êtres tourmentés par la passion ou confrontés à des dilemmes. Leur fin doit aussi être due à la fatalité (de l'action des dieux, de leur condition), et doit inspirer la peur et la pitié (ce qu'on appelle la catharsis). Le héros tragique est souvent noble et hors du commun, mais il n'est pas nécessairement le personnage principal. Il exprime son impuissance ou sa révolte (ou les deux) face à la fatalité. 

Le registre de langue est en général soutenu, la syntaxe coupée d'exclamations et d'interrogations. Les figures d'amplification (anaphores, gradations...) et d'opposition (antithèses, oxymores...) sont assez présentes, tout comme les métaphores. 

Les champs lexicaux dominants sont ceux du destin et de la mort. 

Il est important de noter qu'une mort n'est pas forcément tragique si elle n'a pas de rapport avec la fatalité. Elle est peut être dramatique ou pathétique suivant sa fonction dans l'intrigue. 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site