Accord des adjectifs de couleur

Le cas des adjectifs de couleur est toujours difficile en français car, contrairement aux adjectifs normaux, beaucoup sont invariables. 

Un adjectif de couleur s’accorde si :

> il s’agit d’un adjectif simple désignant une couleur : alezan, bai, beige, bis, blanc, bleu, blond, brun, châtain, cramoisi, écarlate, écru, fauve, glauque, grège, gris, incarnat, jaune, mauve, noir, pers, pourpre, rose, rouge, roux, vermeil, vert, violet.

Exemples : des chemises blanches, des garçons blonds, des joues roses.

> il s’agit d’un adjectif dérivé d’un autre adjectif ou nom de couleur : ambré, basané, blanchâtre, bleuâtre, brunâtre, cuivré, doré, jaunâtre, mordoré, noirâtre, noiraud, olivâtre, opalescent, orangé, rosé, rougeâtre, rougeaud, rouquin, rubicond, verdâtre, violacé.

Exemples : une fille rouquine, des cadres mordorés, des peaux basanées.

En revanche, un adjectif de couleur est invariable si :

> l’adjectif a une origine étrangère ou s’il s’agit à l’origine d’un nom. Il s’agit des adjectifs suivants (les plus communs sont soulignés) :

Abricot, acajou, acier, amarante, ambre, améthyste, anthracite, arc-en-ciel, ardoise, argent, aubergine, auburn, aurore, azur, bistre, bitume, bordeaux, brique, bronze, caca d’oie, café, canari, cannelle, capucine, caramel, carmin, carotte, cassis, céladon, cerise, chair, chamois, champagne, châtaigne, chocolat, ciel, citron, cognac, coquelicot, corail, crème, crevette, cuivre, cyclamen, ébène, émeraude, épinard, feuille-morte, filasse, framboise, fuschia, garance, gorge-de-pigeon, grenat, groseille, havane, indigo, isabelle, ivoire, jade, jonquille, kaki, lavande, lie-de-vin, lilas, lin, magenta, marine, marron, mastic, miel, moutarde, nacre, noisette, ocre, olive, or, orange, paille, parme, pastel, pêche, perle, pervenche, pie, pistache, pivoine, platine, prune, rouille, sable, safran, saphir, saumon, sépia, serin, soufre, tabac, tango, tête-de-Maure, tête-de-nègre, thé, tilleul, tomate, topaze, turquoise, vanille, vermillon, vert-de-gris, vison…

Exemples : des jupes orange, des yeux olive, une mer azur.

> l’adjectif est suivi d’un nom ou d’un autre adjectif qui donne la nuance. S’il s’agit d’une couleur issue de deux couleurs, on ajoute un tiret. 

Exemples : des chemises bleu marine, des classeurs rouge foncé, des encres bleu-vert.

> des adjectifs sont associés pour décrire un même objet.

Exemples : des drapeaux bleu, blanc, rouge = des drapeaux tricolores. En revanche, des drapeaux bleus, blancs, rouges = des drapeaux unis de chacune de ces couleurs.

(Source : Le Petit Larousse Illustré, 2007, p.28)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site