Transitivité et intransitivité

En français, un verbe peut être dit transitif ou intransitif. Cela se définit en fonction de l'objet du verbe. 

Le verbe transitif direct peut être suivi d'un complément d'objet direct (COD), c'est à dire qui suit directement le verbe. Ex : manger qqc

Le verbe transitif indirect peut être suivi d'un complément d'objet indirect (COI), c'est à dire qui suit le verbe grâce à la préposition "à", "de" ou "pour". Ex : se souvenir de qqc, penser à qqn. 

Le verbe intransitif, au contraire des autres, ne peut être suivi d'aucun complément d'objet. Ex : dormir, tomber, mourir...

Cas particuliers :

> il existe des verbes ditransitifs qui peuvent admettre en même temps un COD et un COI que l'on appelle alors COS (Complément d'objet second). Ex : il donne une pomme (COD) à sa mère (COS).

> selon l'auxiliaire employé (être ou avoir), un verbe peut être transitif ou intransitif. C'est le cas des verbes (re)descendre, (re)monter, (re)passer, rentrer, ressusciter, retourner, (re)sortir. Ex : j'ai descendu les marches ; je suis descendu. 

> il faut distinguer le verbe strictement intransitif et l'emploi intransitif d'un verbe. On parle d'emploi intransitif si le COD (ou COI) est facultatif car admis par tous. Ex : Il fume. On sous-entend qu'il s'agit de cigarettes, mais on ne garde que le verbe car le COD importe peu. 

> certains verbes peuvent être à la fois transitifs et intransitifs à la même forme. On les appelle verbes labiles ou ambitransitifs. Ex : le chien bouge la queue. (transitif) / le chien bouge. (intransitif car il s'agit du corps du chien).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site