Comparaison

La comparaison met en relation un comparé et un comparant, reliés par un élément de comparaison (comme, tel, pareil à, semblable à, ainsi que...). Les trois éléments sont nécessaires pour parler de comparaison. Elle permet de constituer une analogie entre deux termes qui n'auraient pas été naturellement liés. Elle est un outil utilisé dans l'ironie et la dérision à cause de son pouvoir de suggestion. Il faut la différencier de la métaphore qui n'exprime les idées de manière directe. Elle donne aussi lieu à des idées parfois farfelues tant les possibilités sont infinies.

Exemples : (comparant - élément de comparaison - comparé)

"Se débrouiller comme un manche à balai". Dans ce proverbe, le comparé est l'action de se débrouiller imaginée par le comparant, pour lequel le verbe est sous-entendu.

"Et cette terre était proche, et elle lui apparaissait comme un bouclier sur la mer sombre", Homère, L'Odyssée.

"Et ce fut comme une apparition", Gustave Flaubert, L'Education sentimentale. Est évoquée ici la vision de Madame Arnoux qu'a Frédéric Moreau la prmeière foi qu'il la voit.

"La terre est bleue comme une orange", Paul Eluard. La comparaison semble porter sur la couleur mais en réalité, il s'agit de la rotondité du globe et du fruit.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site