Périphrase

La périphrase consiste à remplacer un mot par une expression plus longue, mais qui a exactement le même sens. Elle est un détournement du langage. 

Elle permet d'inventer de nouvelles expressions pour embellir le langage, comme l'ont fait les Précieuses, desquelles nous avons gardé des inventions périphrastiques, et d'autre auteurs à la même époque, notamment les Fables de La Fontaine. C'est à travers la périphrase qu'il désigne le chêne et le roseau du même texte : "Celui de qui la tête au ciel était voisine / Et dont les pieds touchaient à l'empire des Morts". Ici, La Fontaine parle du chêne en en montrant sa grandeur, de son faîte jusqu'aux racines. L'expression "l'empire des Morts" est elle aussi une périphrase qui désigne l'Enfer ou l'endroit où vont les morts.  

Elle permet aussi d'éviter des répétitions et d'insister sur un trait caractéristique du personnage ou du sujet : appeler Balzac "l'auteur de la Comédie Humaine" est une périphrase. De plus, la périphrase a souvent donné lieu à des clichés tant l'image est entrée dans le langage courant comme "l'astre du jour" pour le soleil. 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site