Hendiadyn

Un hendiadyn (ou hendiadys) est une figure qui remplace la détermination de deux mots par une relation de coordination ou de dissociation. Il se rencontre le plus souvent sous la forme de deux substantifs coordonnés.

Cette figure était très utilisées dans les textes anciens. Au début de l'Enéïde, Virgile annonce qu'il "chante les faits d'armes et le héros". Les deux COD sont coordonnés par la cinjonction "et", alors que l'auteur signifie en réalité "les faits d'armes du héros", par un complément de nom. 

Plus récemment, dans ses Rêveries du promeneur solitaire, Jean-Jacques Rousseau part "respirer l'air du lac et la fraîcheur", pour signifier l'air frais du lac. La figure permet de rendre l'image plus forte, comme si l'air d'une part passait sur son visage, puis qu'il en ressentait la fraîcheur. 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×