Hypallage

Une hypallage (le terme est aujourd'hui féminin) consiste en la construction de mots où deux termes sont liés syntaxiquement alors qu'on en attend un troisième absent, ou qu'il se rapporterait logiquement à un terme déjà présent.

Exemples

"Ils avançaient, à travers l'ombre, obscurs dans la nuit solitaire", Virgile, L'Enéïde. Les adjectifs "obscurs" et "solitaire" devraient plutôt se référer aux autres noms (respectivement "nuit" et "ils"). La figure permet de dire que la nuit apporte une certaine solitude à cause de l'obscurité. Les personnages, quant à eux, sont qualifiés d'obscurs, perdus dans la nuit.

"Un vieillard en or avec une montre en deuil", Jacques Prévert. Cette fois, l'hypallage a une visée plus humoristique. 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site