Allitération

Une allitération est la répétition d'une ou plusieurs consonnes. Elle a un effet surtout rythmique, et peut permettre de rendre compte de ce que le signifié représente. Elle est utilisée pour l'harmonie imitative (voir l'exemple de Racine) ou aussi les jeux sonores tels que le virelangue. Elle s'utilise aussi pour rend des noms marquants et faciles à retenir : il peut s'agir de noms de personnages comme Donald Duck ou Bugs Bunny, de marques comme Coca-Cola, voire des films comme V pour Vendetta

Les consonnes sont généralements classées en 5 familles :

- les labiales : b, p, m, f, v

- les dentales : d, t, l

- les palatales : j, g, n

- les vélaires : k, g, w

- les uvulaires : r

Cependant, on reconnait d'autres familles ou d'autres classements, comme pour les chuitantes ch et j, les gutturales g et k, les fricatives f et v, les liquides l et r. L'ensemble de ses familles permet d'affirmer et de renforcer la place des consonnes dans les harmonies imitatives. 

Exemples :

"Pour qui sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?" Jean Racine, Andromaque. Allitération en /s/ qui imite le bruit du serpent. 

"Les chaussettes de l'archiduchesse sont-elles sèches archi-sèches ?" Allitération en /s/ et /ʃ/. Exemple de virelangue.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×