Personnification

La personnification est une figure qui consiste à donner des propriétés humaines à ce qui ne l'est pas (animal, objet, abstraction...). Cela peut être la parole (on parle alors de prosopopée), la volonté, un sentiment,... Elle s'utilise beaucoup dans les contes et les fables. 

Elle peut reposer sur d'autres figures telles que la métaphore, la métonymie ou l'allégorie. Son opposition possible est la réification, c'est à dire l'attribution d'éléments d'une chose à l'homme ou la transformation de l'homme en chose. 


Exemples

"... Que des palais romains, les front audacieux", Joachim Du Bellay, Les Regrets. L'adjectif audacieux est normalement réservé aux hommes. 

"Les branches des arbres hurlaient sous l'effet du vent." Le verbe hurler ne s'associe normalement pas aux arbres mais bien aux hommes.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site